Notre amicale existe 75 ans! Assemblée générale avec visite guidée.

En 2020, l’assemblée générale aura lieu le samedi 17 octobre 2020 à Bruxelles.

Il s’agit d’une édition spéciale cette année car notre association existe depuis 75 ans !

Nous avons un programme spécial dans lequel l’assemblée générale est combinée avec une visite guidée de l’exposition sur la Seconde Guerre mondiale “Guerre, occupation, libération” du Musée Royal de l’Armée et d’Histoire Militaire
à Bruxelles et qui se termine bien sûr par un dîner.

Toutes les informations pratiques et le formulaire d’inscription se trouvent ici.  Inscrivez-vous rapidement !

Pour plus d’informations sur l’expo, cliquez ici

Tous les membres reçoivent une invitation à cet effet via le bulletin 2020/2.

Livre publié sur Shandelah, un camp extérieur de Neuengamme

“Le camp de concentration de Schandelah-Wohld 1944-1945 – un sous-camp du camp de concentration de Neuengamme” – Publié par Diethelm Krause-Hotopp.

Schandelah-Wohld était un camp extérieur du camp de concentration de Neuengamme et a existé de mai 1944 à avril 1945. Plusieurs Belges se sont retrouvés dans ce camp satellite.

Récemment, un livre est paru (uniquement en allemand) qui rassemble pour la première fois l’histoire de ce lieu historique.

Le livre décrit la construction et la fin du camp, documente le long et difficile parcours vers la création d’un mémorial en 1985 et met en lumière l’importance des survivants du camp et le rôle qu’ils ont joué en tant que témoins pour les générations actuelles.

Le livre donne ainsi une vue claire sur l’histoire du système inhumain des camps de concentration nazis et en même temps sur la culture du souvenir après 1945 – jusqu’à la recherche de ce site historique par les étudiants d’aujourd’hui.

Avec les avant-propos de:
Lucette Malbecq, veuve du président d’honneur de l’Amicale Belge Neuengamme Victor Malbecq(+)
Mark Van den Driessche, président de l’Amicale Belge de Neuengamme
Rudi Beeken, membre du comité de notre Amicale et maire de Tielt-Winge

Le livre est disponible sur le site de l’éditeur: https://www.einert-krink.de/produkte/das-konzentrationslager-schandelah-wohld/

Les commémorations dans les médias allemands

Malgré l’annulation de toutes les grandes cérémonies, les médias allemands ont repris ces commémorations silencieuses ou virtuelles et leur ont donné la visibilité nécessaire tant dans la presse écrite qu’à la télévision.

Vous pouvez trouver divers articles et reportages sur les liens suivants des médias allemands.

Tagesschau (75. Jahrestag Untergang der Cap Arcona)
ZDF (75 Jahre Kriegsende)
NDR (Gedenken nicht nur virtuell)
NDR (Briten stoßen 1945 auf leeres Lager)
Hamburg Journal (Tschentscher und Veit bei Neuengamme Gedenken)
Die Welt (Gedenken an Jahrestag der Befreiung)
Bergedorfer Zeitung (Stilles Gedenken)
taz (Schuld ohne Sühne)
taz (Tod auf der Ostsee)
Deutschlandfunk (Tragödie der Cap Arcona)

 

3 mai 1945 – 3 mai 2020: 75 ans de libération

Aujourd’hui 3 mai 2020 en raison du coronavirus les grandes commémorations prévues à l’occasion du 75ème anniversaire de la libération du camp de concentration Neuengamme ne peuvent pas avoir lieu. Néanmois, le Gedenkstätte KZ Neuengamme a néanmoins souhaité lancer une commémoration virtuelle sur le site suivant : http://www.kz-gedenkstaette-neuengamme.de/75befreiung

Mots de notre président, Mark Van den Driessche

Aujourd’hui à 10h l’Amicale Belge de Neuengamme était invitée, ainsi que de nombreuses amicales internationales d’anciens prisonniers du camp de concentration Neuengamme, à la grande cérémonie commémorative du 75ème anniversaire de « la tragédie de la baie de Lübeck » marquée par la mort, à un soupir de la libération, de presque 7.000 détenus du camp de concentration Neuengamme. La présence d’un nombre de survivants était également prévue.

Nous sommes contraints de célébrer cette commémoration individuellement à partir de notre domicile. C’est malgré tout symboliquement que nous déposons la couronne commémorative de l’Amicale Belge de Neuengamme au monument à Neustadt dans le Holstein.

Couronne Amicale Belge Neuengamme au monument Cap Arcona – Neustadt in Holstein – 2019

Dans nos cœurs nous sommes présents sur place et commémorons les nombreuses victimes ainsi que ceux qui ont survécu à la tragédie et qui furent libérés par les troupes britanniques.

Neustadt in Holstein a lancé un site visant à conférer en ce jour important de façon virtuelle l’attention requise. http://gedenkencaparcona.kjn-neustadt.de/

#gedenkencaparcona

A 16h30, l’amicale belge de Neuengamme était invitée, avec de nombreux autres amicales internationales d’anciens prisonniers et leurs descendants, à une grande commémoration internationale des 75 ans de libération du camp de concentration de Neuengamme et de tous les camps extérieurs. Une quarantaine de survivants de différents pays auraient également été présents.

Il y avait une petit commémoration ce matin sans public au monument central de Neuengamme.

3 mai 2020 – petite commémoration au monument central de Neuengamme – Photo Christine Eckel

Au nom de l’Amicale Belge de Neuengamme, nos amis allemands ont déposé une couronne au monument. Qu’ils trouvent ici l’expression de notre profonde reconnaissance.

3 mai 2020 – couronne déposée pour l’Amicale Belge de Neuengamme – photo Christine Eckel

Dans nos cœurs nous sommes présents sur place et commémorons tous ceux qui ont souffert dans cet effroyable camp de concentration, les nombreux morts ainsi que ceux qui sont revenus vivants mais marqués. 3650 Belges auraient été à Neuengamme, 2.000 d’entre eux ne sont jamais rentrés vivants en Belgique. Ayons une pensée pour eux.

Les deux derniers jours …

Aujourd’hui, il y a 75 ans, les derniers détenus quittèrent le camp principal Neuengamme désormais entièrement évacué. Le 2 mai au soir une équipe de reconnaissance alliée britannique découvrit le camp abandonné. Le lendemain 3 mai  les Britanniques investirent le camp de concentration « vide ». Les prisonniers quant à eux se trouvaient toujours à bord des camps de concentration flottants sur la Mer Baltique.

Le camp central Neuengamme – (Archiv Gedenkstätte KZ Neuengamme

Demain il y a 75 ans, soit le 3 mai 1945, lors d’une attaque aérienne britannique visant à empêcher une partie des troupes allemandes de s’échapper par mer via la Baltique, les navires « Cap Arcona » et « Thielbek » amarrés à hauteur de Neustadt furent bombardés et prirent feu.

Le Cap Arcona en feu – (IWM CR 227)

Près de 7.000 prisonniers périrent brûlés, noyés ou abattus en essayant de se sauver. Seuls quelque 500 détenus, 450 du Cap Arcona et 50 du Thielbek survécurent à ce désastre. Le troisième navire, l’ « Athen » ayant quelque 2.000 détenus à son bord se trouvait au moment de l’attaque amarré à Neustadt et fut libéré peu après par les Britanniques. Une libération qui laissa un goût amer.

3 mai 1945 – Les bateaux en feu vus du littoral – (Stasarchiv Neustadt in Holstein)

Pour plus d’informations concernant la fin de la guerre au camp de concentration Neuengamme : https://vriendenkringamicaleneuengamme.be/fr/histoire-du-camp-de-neuengamme/la-fin/

L’évacuation et les camps concentration flottants

Dès le 19 avril 1945 le camp principal de Neuengamme près de Hambourg fut lui aussi évacué. Les camps de concentration avaient reçu l’ordre de Heinrich Himmler de veiller à ce qu’aucun prisonnier ne tombe vivant aux mains des alliés. Les quelque 10.000 détenus restants furent transportés à Lübeck dans des wagons de marchandises où peu après ils furent embarqués et menés vers l’un des bateaux se trouvant devant la côte de Neustadt dans le Holstein.

Position des bateaux
Archiv Neuengamme -Grafik Teßmer-Hokema; nach einem Faltblatt des Förderkreises Cap Arcona Gedenken

Trois camps de concentration flottants y étaient amarrés (l’un d’eux était le navire de luxe Cap Arcona) à bord duquel il y avait quelque 10.000 détenus. Encaqués dans les cales, ils y subirent la faim, la soif, la maladie et dans de nombreux cas la mort.

Cap Arcona
Athen
Thielbek

Vers la libération …

La semaine prochaine, le 8 mai 2020, sera le 75ème anniversaire du Jour V marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. La Belgique était libérée depuis quelques mois, mais dans le camp de concentration Neuengamme et ses quelque 85 camps extérieurs de nombreux Belges perdirent la vie durant les mois précédant le 8 mai 1945. Ils furent pendus, battus à mort et décimés en raison des conditions de travail abominables et des traitements inhumains.

Bergen -Belsen.17 avril 1945 : les prisonniers, eux-mêmes complètement épuisés, portent leurs camarades morts pour être enterrés (IWM BU3725).. Copyright: © IWM.

Ceux qui ont survécu jusqu’à la fin mars 1945 auraient à subir un mois d’avril pénible. Vu l’approche des armées alliées, dès la fin mars 1945 tous les camps extérieurs de Neuengamme furent évacués. Les malades et les plus faibles furent menés dans l’un des trois « mouroirs » tels Sandbostel, Bergen-Belsen ou Wöbbelin. Les autres furent contraints de se rendre dans une « marche de la mort » au camp principal Neuengamme près de Hambourg.

évacuation des premiers camps satellites de Neuengamme entre 24 mars et 5 avril 1945. Source: Offenes Archiv Neuengamme

Succès impressionnant du lieu de mémoire partagée. Les moyens financiers sont limités.

Des descendants du monde entier ont répondu à notre appel et ont conçu une affiche en souvenir d’un membre leur famille interné dans le camp de concentration de Neuengamme. Des plaques d’impression sont réalisées à partir des ébauches d’affiches que nous recevons. Ces plaques d’impression seront exposées de manière bien visible et en permanence dans l’enceinte du camp de Neuengamme. Ainsi les affiches pourront toujours être réimprimées et envoyées dans le monde entier.

Nous recevons des réponses enthousiastes comme celle-ci : « le projet est original et en même temps est une nouvelle forme de faire revivre nos souvenirs, magnifique ! Penser qu’un jour nos neveux pourront visiter le Mémorial du camp de Neuengamme et y trouver des traces de mon père et de nous-mêmes nous remplit de joie. »

Malheureusement, le financement initial du projet ne suffit pas à financer les plaques d’impression de toutes les ébauches d’affiche qui nous sont parvenues. La prise en charge est assurée pour toutes les affiches reçues jusqu’au 23.03.2020. Maintenant, nous recherchons des solutions pour financer toutes les autres plaques d’impression via des parrainages et des donateurs/donatrices. Nous aurons besoin de temps et vous prions de patienter. La production d’une plaque d’impression coûte environ 100 euros. Faites-nous savoir si vous voulez prendre à votre charge les frais pour la plaque d’impression de votre affiche ou si vous voulez soutenir ce projet en faisant un don. Néanmoins, faire un don ne conditionne pas votre participation au Lieu de Mémoire partagée.

Continuez de nous envoyer les ébauches de vos affiches. Toutes complèteront tôt ou tard le Lieu de Mémoire partagée.

Plus d’info: contactez:  info@neuengamme.be

Source: https://reflections.news/fr/lieu-de-memoire-partagee-les-moyens-financiers-sont-limites/

 

Les mémorials du KZ Neuengamme fermés pour les visiteurs.

Veuillez noter : À partir du 14 mars 2020, sur décision des autorités, le Mémorial du camp de concentration de Neuengamme, le Mémorial du Bullenhuser Damm, le Mémorial de Fuhlsbüttel, le Mémorial de Poppenbüttel ainsi que le pavillon d’information au lieu de mémoire denk.mal Hannoverscher Bahnhof sont fermés jusqu’à nouvel ordre.  Les mesures de précaution prises pour éviter la propagation du Coronavirus en sont la raison. Aucune manifestation a lieu.

 

 

Les commémorations dans le Mémorial de KZ Neuengamme de mai 2020 ont été annulées. L’inauguration de Lieu de Mémoire partagée est repoussée.

Malheureusement, le Mémorial du camp de concentration de Neuengamme a dû se résoudre à annuler les cérémonies de commémoration du 75ième anniversaire de la Libération. Les mesures de précaution prises pour éviter la propagation du Coronavirus en sont la raison.

C’est pourquoi l’inauguration du Lieu de Mémoire Partagée est repoussée, sous réserve, à mi-novembre. Nous vous informerons en temps voulu de la date.

Nous avons déjà reçu des affiches venant de nombreux pays en Europe et même d’Afrique du Sud.

Nous remercions tous ceux et celles qui participent au Lieu de Mémoire Partagée!